NDP 102 : Passage au SEPA, – 1 an 2ème partie : les clefs du SDD

40,00

NDP 102 : Passage au SEPA, – 1 an 2ème partie : les clefs du SDD

Catégorie :

Description

Editorial:

Bascules
Les  évolutions économiques cheminent souvent avec discrétion, les hiérarchies  nouvelles, entre activités, technologies et marchés paraissant basculer  soudain alors que différents signaux annonciateurs manifestaient, depuis longtemps, à qui sait les observer, ces transformations à l’œuvre.
L’inflexion récente du parcours d’une des grandes figures de l’industrie française  nous paraît  entrer dans ce registre.
On ne présente évidemment pas Anne Lauvergeon,  charismatique patronne d’un champion mondial de l’industrie nucléaire, tête bien faite issue des filières de l’élite française.
En attente de nouveaux challenges professionnels à sa mesure, en bon ingénieur du corps des mines, elle avait toute vocation à reprendre du service à la tête d’un fleuron de l’industrie technologique française ou européenne. Des rumeurs successives l’avaient récemment annoncée (mais un peu tôt) à la présidence de France Telecom ou d’EADS.
Mais c’est au conseil d’American Express qu’elle vient d’être nommée.
Sans doute, pour A. Lauvergeon, n’est-ce qu’une étape d’un parcours éclectique et pavé de réussite, mais aussi un signal. Double. Le secteur des paiements devient un secteur stratégique majeur à part entière. Et les champions de ce secteur ne sont pas encore européens.

Le dossier:

Notre précédent dossier dressait la liste des (nombreuses) raisons de s’attaquer sans plus tarder à la préparation du passage au SEPA qui s’imposera sur toute la zone Euro en février 2014.

La TODO list est longue ! Réurbanisation de l’architecture de gestion client, partage des rôles avec les prestataires, maîtrise des coûts, d’investissement et de fonctionnement, recherche des leviers de rentabilisation de ces investissements de contrainte, …
Parmi tous les sujets du « comment faire », objet de nos formations nouvelles dédiées à la préparation du SEPA, nous avons choisi de consacrer ce dossier au SDD. Novateur et prometteur d’autant de bénéfices que d’écueils, il requiert beaucoup de précautions et une sérieuse expertise des nouvelles règles du paiement.

Au sommaire du dossier:

  • La gestion des mandats
  • Sécurité des recouvrements : comment maîtriser les risques ?
  • Une économie des paiements par prélèvement chamboulée

Canton y réfléchit:

Le SEPA pose un problème nouveau et ardu aux entreprises. Le SDD constitue dans ce cadre un sujet d’une complexité singulière. Exigeant en organisation, il ouvre des possibilités formidables de gain en gestion de la relation client mais aussi des risques de surcoûts à bien identifier et gérer, sous peine de fortes déconvenues.

Parmi ces sujets de vigilance, fraude et coût du risque se combinent avec les précautions qu’il faudra savoir prendre dans la définition des relations avec les PSP pour que les conditions de facturation et de répartition des charges de preuve et de coût du risque associés, ne soient pas excessivement pénalisants pour entreprises et consommateurs.

Décodages:

  • PayPal et Square se disputent avec talent les commerces de proximité

Repères:

  • American Express partenaire de Twitter
  • Mobile World Congress 2013 : Mastercard signe des contrats avec Verifone et Vimpelcom
  • Affirm : le paiement mobile sur Facebook
  • Le point sur les retards de paiement en France

Entreprises citées dans ce numéro :

American Express, Twitter, MasterCard, Affirm, Facebook, Payal, Square, Bango, Paymill, Rentabiliweb, BEUC, EPC, Mobile World Congress