NDP 26 : RFID : A quand le succès?

40,00

NDP 26 : RFID : A quand le succès?

Catégorie :

Description

Editorial:

8,8 eurocents, le prix du compromis

C’est une information majeure, passée inaperçue, qui a été diffusée début mars par la Commission européenne : le Conseil Européen ECOFIN a décidé d’autoriser un interchange sur le SDD.

Cela répond clairement à une demande très forte des banques, relayées par l’EPC.

Mais cette autorisation ne sera que temporaire : 3 ans !

Et le montant sera aussi très limité : 8,8 centimes d’Euros.

Dans ce schéma, la tarification d’un instrument domestique pourra différer du tarif du même instrument utilisé en transfrontalier.

Mais l’essentiel c’est qu’avec ce compromis, la Commission fait un geste majeur, en recul sur ses principes traditionnels, pour faciliter le démarrage en temps du SDD !

Et 8,8 cents est un tarif raisonnable pour pouvoir innover ! !

Le dossier:

La « Radio Frequency Identification » est surement promise à un bel avenir ! mais à quel horizon ?
La RFID est une méthode de mémorisation et récupération de données à distance. RFID, Bluetooth, Wi-Fi, Wimax, Transferjet, Rubee, Wibree, Zigbee, NFC… sont des technologies qui différent par leur spécificité et leur usage mais font toutes partie du monde des ondes électromagnétiques. La RFID est généralement rangée au rayon des applications de logistique. En réalité, elle englobe diverses applications permettant d’identifier des objets ou des individus dans des gammes de fréquences définies.
L’objet de ce dossier sera de faire le point sur cette technologie et ses applications, actuelles ou prochaines, pour analyser comment le jeu de contraintes, techniques, économiques, juridiques et même psychologiques, retarde son développement.
C’est une question majeure puisque que le marché de la RFID est annoncé à 10 milliards de dollars en 2013 mais qu’il n’a que doublé au cours des cinq dernières années.

Au sommaire du dossier:

  • La technologie fixe les modalités d’usage
  • Applications multiples cherchent succès
  • Les déboires de deux grands projets
  • De nombreux problèmes à résoudre

Canton y réfléchit:

Le succès de la diffusion de la RFID est certain : il se lit dans l’importance des investissements réalisés. Mais la logique d’usage ne s’est pas encore clairement dégagée et trop de contraintes limitantes restent en suspens. Avec le NFC, les usages de paiement commencent à trouver une place. Sur la voie du succès, il faudra là aussi compenser les handicaps apparus dans les autres applications RFID.

Décodages:

  • Comment évolue l’usage du chèque en France
  • Où va 1000 Mercis.com ?

Repères:

  • Les rendez-vous se bousculent au printemps : univers sxift – net, RTS – embedded systems et machine to machine, le SEPA vu de l’atelier BNP,…
  • A savoir…