NDP 34 : Tout savoir sur ce qui s’est passé cet été

40,00

NDP 34 : Tout savoir sur ce qui s’est passé cet été

Catégorie :

Description

Editorial:

Même s’il existe une part de « vérité officielle » les signes de sortie de crise se cumulent, dissipant les craintes d’apocalypse et autorisant les acteurs économiques à réfléchir à nouveau à l’avenir.

Certes, l’optimisme reste un acte de foi : les causes profondes de la crise demeurent, la déprime du crédit se confirme, l’endettement des États a explosé et les pertes d’emplois s’annoncent durables.

En toute hypothèse, le niveau de consommation restera fragile. Pour producteurs et commerçants, la facilité du paiement par le consommateur ent déterminante pour la conclusion de l’achat.
Les réformes engagées dans les paiements touchent ainsi le moteur même de la reprise.

Le dossier:

C‘est un été chargé en actualités multiples que nous avons choisi de résumer dans ce numéro spécial rentrée, qui consacre 8 pages à une succession de focus sur les éléments essentiels à savoir pour ne rien perdre de la dynamique qui se met en place.
Sur tous les fronts, réglementaire, commercial, bancaire, internet, jeux et contenus, l’univers du paiement change.
En 8 tableaux synthétique voici le paysage de rentrée, qui vous a peut-être échappé dans l’été mais qui dessine la révolution des paiements désormais en marche !

Au sommaire du dossier:

  • Le calendrier du nouveau cadre réglementaire
  • Où en est le débit direct européen ?
  • La carte et la boussole
  • Le coût des paiements par cartes partout sur la sellette
  • Le paysage européen de la transposition
  • Crédit consommation  : tout change en avril 2010
  • Pendant l’été les paris se sont préparés
  • Les contenus web deviennent payants

Canton y réfléchit:

Le 1er novembre prochain, même s’il y a des retards à déplorer, le paysage aura changé. Ni la crise, ni les réticences des uns ou des autres n’auront entamé la volonté de la Commission ou de la BCE. Le grand marché intérieur des services de paiement va se mettre en place et il va ouvrir de nouveaux champs à de nouveaux acteurs pour de nouveaux services et de nouveau process. Comme déjà de multiples secteurs touchés par la volonté réformatrice européenne, ce marché va évoluer et changer nos habitudes. Les consommateurs y gagneront de nouveaux services et de nouvelles garanties protégés par des droits solides. Dans cette évolution, plusieurs secteurs devraient être naturellement affectés en premier. Outre les opérateurs télécom qui n’attendent que cela, les transports, les ventes de contenus sur Internet, les jeux et paris d’argent, les sites de commerce en ligne et tous ceux pour qui le crédit consommation est critique seront en première ligne. Il y a aussi ceux pour qui le statut d’établissement de paiement ouvre des perspectives prometteuses. Ils ne doivent pas tarder à l’étudier !

Repères:

  • Grandes manoeuvres dans le monde des paiements
  • L’essentiel à savoir sur les FICP
  • A savoir…