NDP 40 : AQOBA, le premier établissement de paiement français

40,00

NDP 40 : AQOBA, le premier établissement de paiement français

Catégorie :

Description

Editorial:

Une décennie nouvelle s’est ouverte

À tous nos lecteurs, nous adressons nos meilleurs vœux de bonheur, en leur souhaitant tout particulièrement celui que succès et réussite dans les projets apportent aux créateurs et innovateurs.

Car 2010 ouvre une décennie de création et d’innovation dans le domaine des paiements.

Pour nommer cette dynamique, CANTON-Consulting a créé un mot, marque déposée :   la paiementique.

Ce néologisme (qui va vite trouver une place à part entière dans nos sujets) résume bien la dynamique qui s’est mise en place.

La monétique avait modernisé la monnaie.

La paiementique marquera la modernisation des paiements : nouveaux services, nouvelles technologies et solutions, nouveaux usages. Bref, au moins une décennie d’innovations en perspective !

Le dossier:

Ils l’avaient dit, ils l’ont fait : les autorités françaises ont accordé un premier agrément d’établissement de paiement avant la fin 2009 et AQOBA a réussi à devenir, comme il l’annonçait, le premier établissement de paiement français ! Bravo pour ces objectifs atteints !!
L’événement mérite attention et l’occasion est bonne de se pencher sur le modèle économique de ce nouvel acteur qui donne enfin corps à une évolution attendue mais qui demeurait virtuelle et théorique faute de l’entrée en jeu de ces nouveaux acteurs.
Le modèle retenu ne prétend pas à être le seul possible, il s’inscrit sur un marché, une niche particulière : il focalisera ainsi l’attention sur un des champs principaux touchés par ces transformations, de plus en contact direct avec la consommateur final. Découvrons ce nouveau venu et les transformations que sa création annonce.

Au sommaire du dossier:

  • Entretien avec Thibault LANXADE, Pdg d’AQOBA
  • AQOBA : flux et modèles de revenu

Canton y réfléchit:

Le marché choisi n’est pas le plus simple. L’affinitaire est une démarche subtile, qui mise sur des croisements de clientèles et des dynamiques commerciales de « sympathie » et de confiance souvent délicates à prédire. Le savoir-faire du « carrossier » est donc stratégique pour le succès. Le choix fait par AQOBA de sous-traiter la production va lui permettre de se concentrer sur ce savoir-faire. Il a aussi pour conséquence de limiter les marges. D’où la multiplication des modules et sources de revenus possibles, et la recherche d’une taille critique significative à brève échéance.  C’est un peu ambitieux mais la délivrance de l’agrément, par un superviseur français exigeant, tend à montrer que c’est possible. Une indication claire sur les marges de cette activité d’émission.

Décodages:

  • Le micropaiement : un moyen de paiement qui grandit
  • De la coopération americano-belge

Repères:

  • Encore un lecteur de cartes bancaire pour l’iPhone
  • Où en est le projet de loi sur les jeux en ligne ?
  • Pionniers : LiveMedia Technologies
  • A savoir…

Entreprises citées dans ce numéro :

Aqoba, Mastercard, Paypal, Google, Apple, Rentabiliweb, SWIFT, Square, Française des Jeux, Everest Gaming, RATP, VISA Europe, LiveMedia Technologies, IAAF, ARJEL, Caisse d’Epargne