NDP 53 : Monnaies locales : l’éternel retour

40,00

NDP 53 : Monnaies locales : l’éternel retour

Catégorie :

Description

Editorial:

Retour vers le futur

Georges Pauget et Emmanuel Constans ont remis  à la ministre de l’Economie un rapport très médiatisé sur la tarification des services bancaires. Parmi la trentaine de propositions : améliorer le traitement des incidents de paiement, développer la gamme de moyens de paiement alternatifs au chèque et revoir les forfaits.

Certes ce discours « sonne bien » aux oreilles du public mais on ne peut se défaire d’une certaine impression d’anachronisme : paiement et incidents de paiements. Or les services de paiement, aujourd’hui, en France comme dans le reste de l’Europe sont régis par les dispositions de la DSP. Ils sont soumis à des obligations d’information préalable dont le non-respect permet la contestation. De plus, les Services de paiement sont à présent sortis du monopole bancaire. Paiement rime maintenant avec concurrence !

Le dossier:

Les signaux se multiplient : il s’agit plus que d’une curiosité temporaire. Le thème des monnaies locales renaît et suscite des projets.
Sur une zone géographique, pour un réseau de commerçants, pour un ou plusieurs types de produits, … les initiatives abondent. Des ouvrages sont parus. Un colloque se monte à Rennes le 8 octobre. Les évolutions technologiques semblent faciliter leur émergence et leur succès … Au moment où la monnaie unique européenne passe à une nouvelle phase avec la mise en place du Grand marché unique des paiements, pouvons-nous croire au succès de tels projets ? À l’avènement d’une époque où usages et technologies vont rendre crédible la multiplications d’initiatives ? Et réconcilier avec le succès durable des idées encore empreintes de leur dimension originelle utopiste ?

Au sommaire du dossier:

  • Pourquoi les monnaies locales reviennent-elles à la mode ?
  • Les systèmes d’échanges locaux : des Piafs à Paris, aux Noppes à Amsterdam
  • Entretien avec Ismaël SENE, ESC Rennes School of Business : rendez-vous à Rennes le 8 octobre

Canton y réfléchit:

Les raisons d’être sceptique sur la solidité des perpectives des monnaies locales ou complémentaires ne manquent pas. Des raisons théoriques aux leçons d’expérience, il y a des motifs de prudence en abondance.
Et pourtant « elle tourne » : le volume en circulation augmente spectaculairement et si quelques échecs brutaux rappellent les risques bien réels, il y a aussi des précédents, désormais anciens et incontestables, pour ébranler les certitudes des plus sceptiques. En préfaçant l’ouvrage de B. LIETAER et M. KENNEDY, l’ancien Premier ministre Michel ROCARD a accepté lui-même de donner une caution et un signal.
Sans renier ni la part d’utopie qui inspire leur origine, ni la dynamique décentralisée qui en fait l’originalité, les initiatives de monnaies complémentaires qui seront lancées, ne réussiront qu’en acceptant et intégrant mutatis mutandis les lois nécessaires de la monnaie et les mécanismes fondamentaux de sa gestion.
Symétriquement, les autorités publiques, au premier rang desquelles les régulateurs, seraient bien inspirés de prêter attention à un engouement devenu une dynamique.

Décodages:

  • Les nouvelles priorités stratégiques d’Ingenio
  • Le projet de loi de régulation bancaire et financière en débat au Sénat
  • L’essentiel à savoir sur … la Zync Card d’Amex

Repères:

  • Transferts à l’étranger : de nouvelles obligations déclaratives
  • EBICS officiellement sur les fonds baptismaux
  • A savoir…

Entreprises citées dans ce numéro :

Ingenico, ACP, AMF, SEC, ORIAS, Banque WIR, Noppes, Réseau Global du Troc ou Red Global del Trueque RGT, ESC Rennes, Fureai Kippu, Time Dollar, Curitiba, Google, MasterCard, Datacash, Exter, GlobalCollect, CyberSource, Esker, CNIL, CFONB, SWIFT, Interbank FX