NDP 61 : Le coupon a le ticket

40,00

NDP 61 : Le coupon a le ticket

Catégorie :

Description

Editorial:

Pouvoir … payer

Les chefs d’État de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) ont décidé de ne reconnaitre que la signature d’A. Ouattara  pour la gestion des comptes du Pays. Pour contourner le blocage, Laurent Gbagbo a mis en place un véritable système de paiement parallèle.

Il a chargé un expert technique, de mettre en place un logiciel de télécompensation, tandis qu’un autre sympathisant du régime s’est chargé du volet financier : ouverture à Beyrouth de comptes au nom de la BFA (Banque pour le Financement de l’Agriculture), de Versus Bank et de la BNI (banque nationale d’investissement). Un montage qui gère des flux qualifiables de détournements de fonds d’État et probablement assimilable également à du blanchiment.

Les deux concepteurs sont passibles des sanctions qui frappent tous ceux qui collaborent avec un régime illégal dont le maintien de fait serait vite compromis s’il ne pouvait plus assurer le paiement des fonctionnaires …

Le dossier:

Le « coupon », petit ticket de réduction imprimé sur papier, est un classique de la promotion des produits et commerces. Il fait partie du paysage des consommateurs. C’est aussi une forme de moyen de paiement. A ce titre, il est touché par le double mouvement de transformation de ces services: les évolutions réglementaires et les innovations techniques et commerciales.

Nous avons donc consacré un dossier à ce sujet. L’exemple du formidable succès de nouveaux business models, dont la réussite sur le marché américain n’empêche manifestement pas le succès en Europe, ouvre de jolies perspectives. Passons en revue atouts traditionnels et formes nouvelles pour évaluer le potentiel commercial de ce retour en force d’un grand classique.

Au sommaire du dossier:

  • De multiples usages et canaux de diffusion
  • Un vecteur d’innovation marketing
  • Le phénomène « Groupon »

Canton y réfléchit:

Nouvelles solutions de coupons de promotion commerciale et innovation en matière de services de paiement procèdent de technologies assez proches pour favoriser les convergences. Pour autant, ces sujets demeurent juridiquement distincts. Le montage de solutions nouvelles dans un cadre non « services de paiement » favorise les prises d’initiatives en même temps qu’il empêche d’enrichir le service de solutions relevant franchement du paiement.

Cependant, portant une valeur faciale, le coupon se rapproche de la monnaie électronique. Financièrement, il peut générer une créance sur l’entreprise qui s’avère significative et mérite vigilance. La prochaine transposition de la directive « monnaie électronique » devrait permettre de clarifier certaines notions et faciliter ainsi la qualification des produits qui fleurissent, par rapport aux règles et exigences applicables aux prestataires de services de paiement.

Décodages:

  • Un brevet délivré sur les paiements électroniques
  • L’accord Western Union – PayPoint

Repères:

  • Génération « achat en ligne »
  • Les paiements en ligne se déploient dans les collectivités publiques
  • Les opérateurs télécom français créent un établissement de paiement avec ATOS

Entreprises citées dans ce numéro :

Groupon, CodesPromotion, MyCityzen, TF1, Paru Vendu, Acheter gagnant, PagesJaunes, Université de Nice, Ville de Montpellier, Western Union, PayPoint, SFR, Bouygues Télécom, Orange, Atos,  Buyster, NCR, Prosper, Altibus, Google, Célio, GAP