NDP 79 : 2 années d’existence des EP : volet II – l’horizon européen

40,00

NDP 79 : 2 années d’existence des EP : volet II – l’horizon européen

Catégorie :

Description

Editorial:

2012… et de 12 !

C’est en 2011, mais cependant le 12 Décembre, que l’ACP a agréé le 12e établissement de paiement français. Nos lecteurs vont découvrir en primeur le nom et le modèle original et novateur de cet EP dédié au B2B ! Qu’il nous soit ici permis d’ajouter avec nos vives félicitations au nouvel arrivant, toute notre gratitude pour avoir confié à CANTON-Consulting la tâche de l’accompagner dans le travail préparatoire et la formalisation des formalités d’agrément, Cet établissement de paiement positionné sur un segment et des services particulièrement innovants , implantés dans plusieurs Pays européens et au delà, voit ses perspectives de croissance démultipliées par l’effet de reconnaissance et de confiance résultant de son statut d’EP et du passeport à l’échelle de l’Espace économique européen. qu’il apporte. Avec des horizons, une visibilité et un statut d’établissement supervisé étendu à l’EEE, son modèle créateur de valeur pour les entreprises sera appelé à un grand succès ! C’est un parfait exemple que ce que démontre le bilan de 2 années de mise en œuvre de la DSP, dont ce numéro livre la deuxième partie de notre dossier : l’avenir des services de paiement se trace par la création de valeur ajoutée. Avec Afone, dont l’offre révolutionne l’acquisition des services de paiement, nous sommes fiers que deux des EP à la création desquels nous avons été associés soient promis en 2012 à un succès envié ! Tous nos vœux !!

Le dossier:

L’inventaire des créations d’établissement de paiement, depuis le 1er novembre 2009, sur l’ensemble des Pays de l’Union européenne, fournit une base d’analyse d’une grande richesse d’enseignement. Vu de France, ainsi que l’a montré le premier volet de notre dossier, l’arrivée de cette catégorie nouvelle ne s’est encore traduite par quasiment aucune conséquence ou manifestation concrète visible par les consommateurs. L’année 2012 promet de changer les choses pour la France. Mais dans plusieurs autres pays de l’Union, c’est déjà très largement le cas : l’un des Etats membres a déjà enregistré plus de 1200 prestataires de services de paiement en deux ans ! Ce Pays est singulier mais il n’est pas le seul dans lequel le paysage des services financiers s’est aujourd’hui complété de façon significative par des entités dédiées à la prise en charge de besoins spécifiques, par des solutions ad hoc. Parfois limités par les frontières nationales, au moins dans un premier temps, ces services de paiement sont, dans d’autres pays, d’ores et déjà déclarés en vue d’une offre transfrontière, en libre prestation de services. Assurément, 2012 sera aussi l’année de la concurrence entre les champions issus des différents États membres de l’Union !

Au sommaire du dossier:

> Le paysage européen des Établissements de Paiement
> FDI 12e EP français, le premier d’un genre nouveau
> Interview de Dominique Chatelin,  Président du directoire de FDI
> Interview de Frédéric Richard, Directeur général d’Afone Paiement

Canton y réfléchit:

En étendant le champ d’analyse à l’échelle de l’Union européenne, le paysage diffère substantiellement de ce que donnent à voir les 12 EP créés en France depuis le 1er novembre 2009. Le Royaume-Uni confirme haut la main sa place de champion de l’industrie naissante des services de paiement. En comptant les « SPI », ce Pays ne réunit en effet pas moins de quatre fois plus de prestataires de services de paiement que tous les autres Etats membres réunis ! Certes, ce sont surtout des centaines de « petits » établissements mais avec 172 EP agréés, le Royaume-Uni n’a pas manqué de se positionner en leader de ces services de paiement nouveaux, confortant ainsi sa place traditionnelle de terre d’élection des services financiers. Et son potentiel de diffusion de se services de paiement en LPS est donc majeur. Avec la montée en puissance prévisible du vivier des SPI en croissance sur son territoire, la position sera bien difficile à contester ! D’autres challenger s’annoncent. Quoique partant d’une position plus modeste et jouissant d’un marché intérieur substantiellement plus réduit, plusieurs Etats développent un secteur de pionniers et d’innovateurs au potentiel manifestement dimensionné à une échelle plus large que le seul marché national. C’est l’objet et le sens de la DSP que de créer un grand marché intérieur de plus de 500 millions de consommateurs. Les futurs champions français l’ont eux aussi déjà compris !

Décodages:

> L’EPC fait paraître des Guidelines sur le paiement mobile sans-contact

Repères:

> Naissance d’un géant européen des solutions de paiement dans le domaine de la santé

Entreprises citées dans ce numéro :

Groupe FDI, Afone paiement, Ingenico, Xiring, EPC, Commission  européenne,  Samsung,  CNCIO, CNCEF, CNCIF…