NDP 95 : Belgique : le Royaume des nouveaux PSP ?

40,00

NDP 95 : Belgique : le Royaume des nouveaux PSP ?

Catégorie :

Description

Editorial:

SEPA mail est officiellement lancé

Le projet qui regroupe désormais officiellement cinq groupes bancaires français (BPCE, CM-CIC, BNPP, Société Générale et CA) a été officiellement lancé fin octobre.
Ce système de messagerie électronique sécurisée dédiée aux messages de paiement à la norme du SEPA est né d’une initiative de l’ex CNCE. Le projet avait un statut semi confidentiel et ne donnait pas lieu à communication…
Nous vous l’avions pourtant déjà présenté dans nos colonnes en mars dernier , soulignant à cette occasion l’importance de ne pas tarder à offrir ce service dès lors qu’il avait réussi à réunir plusieurs groupes bancaires français (voir NDP 83). Son interbancarité est effectivement l’atout mis en avant lors de ce lancement.
Reste que cette interbancarité est encore franco-française et que cette caractéristique est plutôt anachronique pour une solution qui vise à faciliter l’adoption d’une solution SEPA ! Apparemment, les alliances envisagées avec des réseaux européens, évoquées dans notre dossier sur le emandate de ce précédent numéro, n’ont pas encore abouti…
Au final, ce qui décidera du succès de l’initiative, outre son aptitude à dépasser le cadre de la France, ce sont les conditions commerciales et techniques dans lesquelles il sera proposé : ce que l’annonce du lancement a appelé le futur éco-système. des nouveaux PSP ?

Le dossier:

  • Analyse du projet de loi « modifiant la loi du 21 décembre 2009 relative au statut des établissements de paiement (…) »
  • Calendrier prévisible de publication
  • Typologie des EP de Belgique

Au sommaire du dossier:

La Chambre des représentants de Belgique a adopté hier, 14 novembre 2012 la transposition de la deuxième directive monnaie électronique, pour une entrée en vigueur prévue au 1er décembre prochain. A cette occasion, le Gouvernement belge avait introduit quelques ajustements au régime des établissements de paiement. L’analyse de ces évolutions prochaines nous a paru devoir se compléter par un tour d’horizon des établissements de paiement déjà créés dans ce Pays. La réputation de sérieux de la place financière belge se double en effet d’une image de pragmatisme et d’esprit de simplicité efficace qui, ensemble, contribuent à rendre ce Pays attractif pour l’implantation de nouveaux PSP.

Canton y réfléchit:

La transposition par la Belgique de la DME 2 n’aura pas été parmi les premières réalisées mais elle peut cependant faire valoir en contrepartie le soin avec lequel il y a été procédé, dans un texte précis et clair qui vient lever des ambiguïtés issues soit du bilan de la transposition antérieure de la DSP, soit des zones d’ombre de la directive elle-même. Le choix d’offrir le double régime d’exemption, pour la monnaie électronique et pour les services de paiement, manifeste le même souci de faciliter le développement de projets nouveaux, par de nouveaux acteurs. La clarté du cadre applicable est le premier facteur qui le facilite : un atout supplémentaire d’attractivité pour un Pays qui attire déjà fortement ses voisins !

Décodages:

  • Pionnier : Dashlane, la nouvelle aventure de Bernard Liautaud
  • Billguard, gardien communautaire des transactions de paiement
  • L’essentiel à savoir sur… le protocole AES

Repères:

  • Western Union lance une plate forme de paiement dédiée aux ONG
  • La grande distribution teste l’intérêt du paiement biométrique

Entreprises citées dans ce numéro :

Accord, Alpha Card, AmEx, ATOS, Auchan, Banksys, Billguard, BNP Paribas, BRED, Crédit Agricole, Crédit Mutuel Arkéa, Dashlane, GCF, Hi-Media, Ingenico, Leroy Merlin, Ogone, Travelex, Tunz, Western Union